Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
nemausus
Description du blog :
Découvertes en détection de métaux
Catégorie :
Blog Loisirs
Date de création :
29.09.2009
Dernière mise à jour :
06.12.2009

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A - Mes pièces Gauloises (12)
· B - Mes bronzes au taureau (7)
· C - Mes pièces Romaines (26)
· C2 - Mes as et demi as de Nîmes (13)
· D - Un bon moyen de locomotion... (6)
· E - Monnaie du moyen âge à Louis XVI (56)
· F - Reconnaissance des lieux... (20)
· G - Monnaie XIX au XX siècle (26)
· H - L'union Européenne (22)
· I - La religion (55)
· J - Boucles ceinturon, chaussure, divers (36)
· K - Boutons civils et militaires (66)
· L - Vestimentaire divers (7)
· M - Les dés et bagues à coudre (21)
· N - Les anneaux et bagues (13)
· O - Apliques / clous, divers (6)
· P - Grelots et clochettes (13)
· Q - Divers (26)
· R - A quoi cela pouvait il servir? (21)
· S - Les objets récents (43)
· T - Quelques conseils (4)
· U - Mes silex taillés (7)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or nemausus
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Détection de loisir
· Nettoyage - Stockage
· Les "sans culotte" de la révolution
· Détection à Pompignan
· Citoyens Romains

· Boitier de montre à gousset (vide). Clés
· Rouelle Gauloise?
· Clous forgés
· Clé de robinet
· Denier du comté de Melgueil en argent. XII / XIII siècle
· La mode sous Louis XV
· Morceau de carreau d'arbalète
· Gauloise à la croix sous réserve. Recto
· Règle élémentaire
· Notre dame de la Gardiole (Pompignan). Recto

Voir plus 

Statistiques 509 articles


Derniers commentaires Recherche
Recherche personnalisée

Détection de loisir

Publié le 29/09/2009 à 20:12 par nemausus
Détection de loisir

Bonjour. Je m'appelle Jérôme.  Je pratique la détection de métaux depuis plus de 3 ans, principalement dans mon département d'origine: Le gard. Le but de ce blog, vous présentez quelques unes de mes trouvailles. Les plus intéressantes, et  présentables. Pas de commentaire, pas d'identification... juste pour le plaisir des yeux. Je détecte principalement dans des champs cultivés, avec l'autorisation de leur propriétaire. Ma méthode pour dénicher les bons endroits: Le hasard et beaucoup d'intuition... mais aussi discuter avec les gens du coin, les "anciens" en particulier, curieux et souvent interressés par ce que nous faisons, rarement avares de bons renseignements et conseils. Ma ligne de conduite: Courtoisie, respect de la propriété privée d'autrui et de l'environement. Inutile de préciser que je suis passionné d'histoire, Gallo Romaine en particulier

Ce blog est à consuter par rubrique uniquement, pour des raisons de problèmes de classements d'images, indépendant de ma volonté. Aprés consultation d'une rubrique, cliquez sur la suivante, ou une de votre choix: ne pas lire ce blog avec l'option "toutes les rubriques". Ceci afin d'obtenir l'ordre chronologique correct des images. Merci d'en tenir compte.

Certains articles: Monnaies, médaillons, fibule et divers sont présentés recto / verso.

Bonne lecture.                                        

                                                                  Jérôme

 



Règle élémentaire

Publié le 29/09/2009 à 20:45 par nemausus
Règle élémentaire

Les lieux que je recherche: Pas de sites archéologiques! Juste des endroits plus ou moins fréquentés par nos ancêtres... certains champs cultivés depuis l'époque Gallo Romaine le sont encore aujourd'hui! Il est par conséquent logique, qu'au fil des siècles, les centaines de personnes qui ont travaillés sur ces terres aient pu égarer pièces de monnaie et objets divers, à différentes époques de l'histoire. Sur la photo, dans le même champs: 4 pièces Romaines, 1 du moyen âge, les autres du XVII au XX siècle. 2 seulement de la même époque: As et demi as de Nîmes. Ces lieux n'intéressent personne à part nous même. Nous contribuons ainsi à sauver d' une destruction certaine une infime partie de notre patrimoine, voué irrévocablement à l'oubli. Lorsque je cesserai de prospecter, ma trés modeste collection sera offerte au musée archéologique de Nîmes.

Pourquoi détecter dans un champ cultivé? Pour éviter de détruire un site. Car sur un terrain labouré régulièrement, si il y a eu vraiment une présence lointaine succeptible d'intéresser l'archeologie, ça fait longtemps que les éventuels objets antiques ont été déplacés ou détruits involontairement. Car en fait, voici ce que nous reproche les archéologues: Déplacer ces objets de leur contexte d'origine! Alors que ceux que l'on sort de terre se trouvent généralement à 10 CM environ de profondeur... Lors de ces labours, des objets, parfois de grande valeur sont brisés... quand à la plus part des pièces que l'on arrive à sauver à temps, elles sont rongées par les insecticides et divers sulfatages pratiqués dans l'agriculture. Ceci n'est pas un reproche, bien entendu, aux persones qui travaillent la terre de nos jours. J'entretien de bonnes relations avec elles... et les admire de continuer à cultiver malgrés une concurence Européene et même mondiale de plus en plus féroce. Regardez autour de vous le nombre d'hectares de vignes et vergers arrachés, par ces gens qui ont de plus en plus de difficultés à vendre leurs produits, et vous comprendrez... Sachez également que la plus part des sites se trouvent enfouis sous terre à grande profondeur. les archéologues sont eux même contraint, pour creuser, de faire appel à des engins de chantier afin de pouvoir mener à bien leurs recherches... alors nous, avec nos détecteurs et nos piolets, on a plutot l'air ridicules... Quand aux sites détruit lors d'un chantier de construction (je suis maçon dans les travaux publics), à coups de godets de pelleteuse..... mais la, on rentre dans le domaine du "fric". Alors restons politiquement correct... mais par pitié! Laissez nous tranquilles avec nos détecteurs, dans la mesure ou nous pratiquons notre passion sérieusement, avec le respect de notre patrimoine national.

IMPORTANT: Revenir sur "RUBRIQUES" pour voir la suite

Publié le 29/09/2009 à 22:34 par nemausus

Mes bronzes au Demos de Nîmes. Recto

Publié le 29/09/2009 à 22:41 par nemausus
Mes bronzes au Demos de Nîmes. Recto

Buste d'Artemis (deesse de la chasse Diane). Au revers Demos vétu d'une toge. 1 siècle avant JC.

A2. Verso

Publié le 29/09/2009 à 22:52 par nemausus

B1. Recto

Publié le 29/09/2009 à 22:54 par nemausus
B1. Recto

Les Volques Arécomiques (le peuple fertile) seraient issus d’un peuple originaire de la région du Danube (les Volks). Ils auraient émigré en Gaule du sud, plus précisément dans les départements actuels du Gard et de l’Hérault, au cours du IIIe siècle av. JC. Nemausus (Nîmes) était leur capitale. C’est aussi sur leur territoire que fut fondé Narbo Martius (Narbonne), en 118 av. J.-C. Une autre tribu Volk, les Volques Tectosages (le peuple qui cherche un toit), s'installera plus à l'ouest et fondera Toulouse.

B2. Verso

Publié le 29/09/2009 à 22:58 par nemausus

Obole de Marseille. Recto

Publié le 29/09/2009 à 22:58 par nemausus

C2. Verso. Massalia / Mazza: Marseille

Publié le 29/09/2009 à 22:59 par nemausus
C2. Verso. Massalia / Mazza: Marseille

Massalia, nouvelle cité phocéenne fondée 600 av J-C et l'arrière pays avec ses tribus gauloises, Marseille est la plus ancienne ville de France. Des Grecs de Phocée, elle s'appelle à l'origine Μασσαλία (Massalia). Ses habitants sont les Massaliotes. Aujourd'hui, on appelle encore Marseille la cité phocéenne. Romaine, son nom devient Massilia.

D1. Recto

Publié le 29/09/2009 à 23:00 par nemausus
D1. Recto

Buste casqué